31 juillet 2011

FLIGHT FACILITIES - FOREIGN LANGUAGE (FEAT. JESS)


Flight Facilities - Foreign Language (feat. Jess) by future classic

18 mois après la sortie de leur premier morceau, "Crave You", le duo Flight Facilities revient avec un nouveau single, "Foreign Language" featuring Jess Higgs.
Le morceau est actuellement disponible en digital. Il faudra attendre le 29 août pour une sortie vinyle chez Futur Classic. Le Ep sera accompagné des remixes de Will Saul, Drop Out Orchestra et Rocco Raimundo.

28 juillet 2011

TELL ME - HASSAAN MACKEY & APOLLO BROWN


Mello Music Group nous offre le deuxième single du tandem Apollo Brown and Hass aan Mackey issu de l'album "Daily Bread". "Tell Me" et "Volume" sont actuellement disponiblent en téléchargement gratuit via bandcamp.



26 juillet 2011

DES FONDS POUR SAUVER LE HAMEAU DE MARIE ANTOINETTE


Le hameau de Marie Antoinette près du petit Trianon, où elle aimait venir y jouer comme simple femme du peuple, tombe en ruine et sans aides publiques, le président du domaine de Versailles, Jean-Jacques Aillagon, a été obligé de faire appel à des mécénats privés.


5 millions d’euros serait nécessaires pour réhabiliter cet ensemble de maisonnettes en pans de bois et toits de chaume.

On espère que l’appel de fonds réussira et que le hameau retrouvera son charme d’antan qui plaisait tant à Marie-Antoinette.

L'ART & LA MANIÈRE : EVOL


Carton, poubelle, enseigne lumineuse, boîtier électrique... : le Berlinois Evol s'approprie tout et le transforme en support pour ses oeuvres au pochoir et à la bombe aérosol. Claire Laborey l'a suivi dans son atelier, dans les rues et dans une zone en démolition qu'il "redessine".

www.evoltaste.com

source : arte.tv

25 juillet 2011

METALS : LE NOUVEL ALBUM DE FEIST



Le 4 octobre prochain sortira, "Metals", le cinquième album de Feist enregistré entre Toronto et Big Sur en Californie. On y retrouve Chilly Gonzales et Mocky qui avaient déjà co-produit son dernier album "The Reminder". Voici les deux premières vidéos d'une série de douze, où l'on peut voir Feist en studio travaillant sur ce nouvel opus que l'on attend avec impatience.

"VINTAGE AMERICAN" PAR PATRICIA DE GOROSTARZU : L'EXPO



Patricia de Gorostarzu réalise ses premiers clichés à l'âge de 14 ans, avec l'appareil que son père lui offre pour son anniversaire. Elle découvre alors en la photographie une véritable passion et décide d'en vivre par tous les moyens.
Elle aborde la photographie professionnelle dans l'obscurité d'un laboratoire, en tant que tireuse à la côte. Elle continue inlassablement la photographie et s'avère être une excellente portraitiste. Cela lui permet de vivre rapidement de son travail en réalisant des travaux publicitaires et une multitude de clichés d'artistes utilisés pour des pochettes de disque et des affiches.

Cependant, lors du passage à l'an 2000, elle décide de donner une toute nouvelle orientation à sa carrière.

À la suite de la lecture du livre « Les raisins de la Colère » de John Steinbeck et très fortement influencée par le travail d'Edward Curtis et Dorothee Lang, elle prend la route avec une idée en tête : éditer son premier ouvrage photographique.

De sa traversée des États-Unis par la Route 66, avec sa chambre photographique Sinar (format 20 x 25 cm), qui l’oblige à travailler avec lenteur ("Il y a une perte de poésie avec un travail trop rapide," explique-t-elle), elle ramène des photographies d'une force et d'une poésie sans égal. Celle-ci vont être montrées dans de nombreuses expositions et entreront dans les collections permanentes de la Maison Européenne de la Photographie.

Patricia de Gorostarzu fait l’honneur aujourd’hui avec deux autres grandes photographes qui travaillent au Polaroid (Lisa Roze et Marion Dubier-Clark) de faire partie du jury du concours « Your Magic Universe » qui délibérera en octobre prochain.

Elle expose son travail couleur sur la route 66 chez Artazart jusqu’à la rentrée de septembre 2011.


► Infos pratiques


ARTAZART

83, quai de valmy

75010 Paris

Jacques Bonsergent


Source : artazart.com/fr

LEONARD DE VINCI : L’EDITION DEFINITIVE

Les éditions TASCHEN publient ce mois-ci en deux volumes, de format moyen, la vie et l’œuvre de Léonard de Vinci (1452-1519) dans son édition la plus complète et définitive.

Grâce au parti pris de montrer les détails des œuvres du grand maître en pleines pages, vous pourrez mieux apprécier son coup de pinceau et admirer la splendeur des peintures dans ses infimes détails.

Et puis comme toujours, Taschen vous propose des livres de qualité à petits prix.

Bonne lecture !

► Infos pratiques

Léonard de Vinci par Johannes Nathan et Franck Zollner

Editions Taschen

2 volumes sous coffret, 696 pages

49.99 euros

Acheter

GENERAL ELEKTRIKS - TEASER CLIP "SUMMER IS HERE"


Après le succès tant médiatique que public de l'album "Good City for Dreamers" paru en 2009 (incluant l'imparable titre "Raid the Radio", + de 200 concerts dont une Cigale, un Bataclan et un Olympia complets en 2009-2010), General Elektriks continue de nous faire rêver. Et de nous faire voyager. Auteur, compositeur, multi-instrumentiste, GE est aussi un producteur de génie et un dénicheur de talents (Pigeon John, Honeycut, Antonionian...). Avec lui, le hip hop devient pop, le funk glisse vers le rock, la soul se fait électronique… Découvrez aujourd'hui le teaser du clip "Summer Is Here", le premier extrait de l'album "Parker Street" à paraître le 10 Octobre, où l'harmonie de ses claviers est toujours élastique, le gimmick syncopé est entêtant, imparable.



24 juillet 2011

M.I.A. REND HOMMAGE À AMY WINEHOUSE


"i recorded this song B4 vickileekx and never put it out. its a unfinished demohttp://soundcloud.com/m_i_a-1/27-1 R.I.P A.M.Y."

Voilà ce que M.I.A. vient tout juste de publier. Le morceau s'appelle "27" et c'est en hommage à Amy Winehouse ainsi que tous ces artistes disparus à l'âge de 27 ans, Hendrix, Morrison, Cobain, Joplin ...



L’EXTRÊME-ORIENT S’INVITE À NANCY



La famille Cartier-Bresson ne compte pas que le célèbre Henri (1908-2004) dans le domaine artistique.

Son grand-oncle Charles (1852-1921), s’est lui aussi illustré dans l’Histoire de l’Art en collectionnant l’art d’Extrême-Orient, et tout particulièrement l’art japonais.


Installé en Lorraine, il fait fortune grâce à son entreprise florissante dans l’industrie du textile. A partir de 1889 et jusqu’à sa mort, c’est près de 1800 pièces d’art qu’il va amasser, s’inscrivant ainsi dans la lignée des grands collectionneurs comme Edmond de Goncourt ou Philippe Burty. En 1936, sa femme lègue généreusement au musée des Beaux-Arts de Nancy, une grande partie de cette collection. Près de 1300 pièces principalement japonaises, permettent ainsi au musée de posséder l’une des plus grandes collections d’art japonais pour un musée de région.


Depuis le 23 juin et jusqu’au 29 août 2011, 300 pièces exceptionnelles de cet ensemble sont présentées au Musée des Beaux-Arts de Nancy, situé sur la très belle place Stanislas.

Si vous êtes dans le coin c’est une exposition qui vaut le détour.


► Infos pratiques :

Musée des Beaux-Arts de Nancy

Place Stanislas - 54000 NANCY

Tél : 03.83.85.30.72

METRONOMY – THE BAY (CLOCK OPERA REMIX)


Metronomy - The Bay (Clock Opera Remix) by L'HOMME ORCHESTRE

23 juillet 2011

QUELQUES LECTURES

Pour cet été quelques lectures intéressantes, histoire de bronzer intelligent !


COUP DE CŒUR N° 1 :

« Le Corbusier, Pierre Jeanneret, L’aventure Indienne » par Eric Touchaleaume et Gérald Moreau

éd. Gourcuff Gradenigo, 120 euros.

A l’heure de la folie indienne qui touche Paris en ce moment, cet ouvrage tombe à pic pour se remémorer les origines de Chandigarh, cette ville créée de toute pièce par Le Corbusier et son cousin Pierre Jeanneret en Inde dans les années 1950. Ils se sont lancés dans l’aventure après la mort prématurée de l’architecte initial Albert Mayer et ont dressé, pierre après pierre, entourés d’une équipe d’architectes indiens, un ensemble de bâtiments résolument modernes selon les préceptes du Corbusier, tout en tenant compte du site et de l’identité culturelle propre au pays.

En plein boom économique, la question du combat modernité/tradition est omniprésente dans la socié

té indienne actuelle, un thème d’ailleurs fréquemment évoqué dans l’exposition Paris-Delhi-Bombay, et il est intéressant de remonter jusque dans les années 50 et constater à travers Chandigarh que cette question était déjà d’actualité.


COUP DE CŒUR N° 2 :

« Les résidences d'ambassadeurs

à Paris »

éd. Flammarion, 85 euros.

Pour les passionnés d’architectures, ce livre permet de découvrir les coulisses des résidences des ambassadeurs à Paris, véritables bijoux très convoités par lesdits locataires mais cachés au public.

De l’architecture il y en a pour tous les goûts, du Rococo au style Second Empire ou III République en passant par un modernisme 1970.

Une manière agréable de regarder la richesse du patrimoine français.



COUP DE CŒUR N° 3 :

« Les extravagantes de la baie des anges » par Charles Bilas et Thomas Bilanges

éd. Les Beaux Jours, 25 euros

Ce livre revient sur l’histoire de la villégiature au bord de la French Riviera, qui connu un véritable boom à partir de 1860, lorsque Nice et son comté ont été rattachés à la France.

Cet engouement pour la côte méditerranéenne va permettre un développement urbain éclectique et spectaculaire, chaque villa rivalisant l’une avec l’autre d’excentricité mélangeant sans vergogne élément d’architecture mauresque avec du rococo ou palais florentin.

Et si vous êtes en vacances sur la côte d’azur, vous pouvez, votre petit livre en main, découvrir ces villas et en apprendre un peu plus sur l’environnement de vos vacances !

22 juillet 2011

LENNY KRAVITZ - STAND (CLIP)

AIDES x FLAIRS x SEXY FINGERS


Parce qu'un doigt suffit pour tripoter et se faire dépister, AIDES et l'agence JWT Paris lancent SEXY FINGERS pour lui faire honneur à la faveur de l'été. Au menu, un clip vidéo, un site web et bien sûr l'application Android qui permettra d'y jouer. Tout en faisant rougir de plaisir et de malice, cette campagne d'été en profite pour informer sur le démarrage du dépistage rapide réalisé par les militants de AIDES. Jean Michel Tixier, réalisateur du clip et des illustrations, Flairs, compositeur de la musique et le studio ANONYMOUS, chargé du développement, ont rivalisé de talent pour donner vie à ce projet.

► Télecharger l'application ICI
► Télecharger le morceau "Sexy Fingers" ICI
► Visiter le site ICI

LUCIAN FREUD EST DÉCÉDÉ


Figure majeure de l’art figuratif contemporain avec son trait décisif, acéré et sans complexe, mais aussi petit-fils du célèbre psychanalyste Sigmund Freud, Lucian Freud s’est éteint dans la nuit de mercredi à jeudi à l’âge de 88 ans.

Très influencé par Francis Bacon à ses débuts, Lucian Freud a été consacré au Centre Pompidou lors d’une grande rétrospective au printemps dernier (19 mars- 19 juillet 2010). Nous en parlions ICI.

JAY-Z & KANYE WEST - OTIS FEAT. OTIS REDDING


En écoute ICI

Le premier août sortira l'album tant attendu "Watch the throne", qui n'est autre que le fruit d'une collaboration entre Jay-Z et Kanye West. En attendant la sortie, le duo nous dévoile "Otis", un hommage rendu à Otis Redding. Pour ce faire, Kanye West a samplé le morceau, "Try A Little Tenderness", un véritable classique du répertoire d'Otis.

21 juillet 2011

DIGIKID84 - REBEL (OFFICIAL VIDEO)


C'est le dernier clip de Digikid84 réalisé par The Coolege (Karim Meg X SJD). Rappelons que "Rebel" est extrait de l'album "Timelapse" sorti en juin dernier chez Folistar. Il est disponible en CD digipack ICI et en téléchargement ICI.


DE NOUVEAUX LOCAUX POUR LE LOUVRE


Ill. : Façade de l'Hôtel de la Marine (©BSG).

Un projet est en cours. L’hôtel de la Marine va être réhabilité et conservé par l’Etat. Malgré les rumeurs persistantes de rachat privé, c’est le musée du Louvre, en tête de file avec le Mobilier National, les Manufactures de Sèvres et des Gobelins, le Musée des Arts Décoratifs et le Cabinet des Médailles, qui investira les 3000m² de la Galerie du Trésor Français pour des expositions temporaires et permanentes. La décision définitive revient au Chef de l’Etat, qui la prendra courant septembre.

20 juillet 2011

PARIS-DELHI-BOMBAY














Actuellement, et jusqu’au 20 septembre, se tient dans la grande salle au dernier niveau du Centre Pompidou, une exposition plutôt ambitieuse et innovante : PARIS – DELHI – BOMBAY !

Dans la lignée de ces grandes expositions, Paris – New York, Paris – Berlin etc… qui souhaitent présenter les corrélations entre les grands foyers de créations artistiques, Paris-Delhi-Bombay se place dans une démarche pédagogique et sociologique en plus qu’artistique : faire découvrir la culture indienne à l’occident.
Pour cette exposition, la majeure partie des artistes indiens et français ont créé des œuvres originales, chacun montrant son point de vue sur tel sujet de la société indienne, comme la politique, la religion, l’artisanat, l’urbanisme ou encore la place (difficile) de la femme au sein de ladite société.

La scénographie est ambitieuse, peut-être trop, au point d’en devenir déroutante sans le plan en main. A l’image de l’urbanisme tortueux des villes indiennes, la scénographie rayonne, à partir d’une rotonde centrale, de plusieurs axes avec des petites salles cachées dans tous les recoins, chaque grand axe abritant un thème de la société indienne.
L’exposition est riche en informations sur l’Inde, notamment celles contenues dans la rotonde centrale, mais peut-être un peu trop scolaire dans sa présentation avec ses chronologies politiques par exemple. On regrette quelque peu le manque d’esthétisme parfois, surtout de la part des artistes français, qui sont bien souvent tombés dans le cliché opposition occident/orient, mondialisation / tradition.

Chez les artistes indiens, on remarquera la technique de l’accumulation utilisée à plusieurs reprises chez divers artistes, en rappel à cette accumulation omniprésente dans les villes indiennes surpeuplées.

Néanmoins si vous êtes en vacances à Paris, c’est une exposition qui vaut le coup d’œil pour un dépaysement assuré !

MONSIEUR SEPT - KOOL (DEMO)



Monsieur Sept prépare actuellement son deuxième EP qui sortira d'ici quelques mois. Un EP entièrement gratuit, disponible via bandcamp. À suivre !

WILOW AMSGOOD - UNE CACAHUÈTE DE PLUS x DANS UNE SPIRALE / BY THE COOLEGE


Wilow Amsgood vient de publier sa toute nouvelle version en image du morceau "Une Cacahuète de plus" avec en bonus "Dans une spirale". Ces deux morceaux sont extraits de son dernier EP "Marchands de Rêves" (disponible ICI). La vidéo est signée The Coolege et réalisée par SJD.

ANTONIONIAN - INTO THE NIGHT (CLIP)


from Terri Loewenthal on Vimeo.


Sous ce nom énigmatique et faisant référence au génial réalisateur Antonioni, se cache Jordan Dalrymple, auteur compositeur, multi-instrumentiste, batteur et maitre de la MPC ravageuse au côté de General Elektriks sur scène. Remarqué sur les albums de Subtle, cLOUDDEAD, et 13&God, Antonionian reste l’un des secrets les mieux gardés du hip hop intelligent et futuriste. A découvrir sans plus tarder avec le clip d’Into The Night qui montre toute l’inventivité et le mystère d’Antonionian.


En tournée en France

08/11/11 FONTAINE La Source
09/11/11 LYON-FEYZIN L’Epicerie Moderne
10/11/11 SIX FOURS CC André Malraux
11/11/11 LES PENNES MIRABEAU Festival Tour Du Pays d’Aix - Le Jafrod
12/11/11 BOURG LES VALENCE Théâtre le Rhône
24/11/11 STRASBOURG La Laiterie
25/11/11 SEDAN MJC Calonne

BEST COAST – BOYFRIEND (LINDSTRØM REMIX)


Source : Havaianas USA

THE BEASTIE BOYS - DON'T PLAY NO GAME THAT I CAN'T WIN FT. SANTIGOLD



Beastie Boys de retour avec un clip/film réaliser par Spike Jonze et écrit par Adam Yauch. Le morceau "Don't Play no Game That I Can't Win"en featuring avec Santigold est extrait du dernier album, "Hot Sauce Committee Part Two" sortie cette année.

THE MAGICIAN - MAGIC TAPE THIRTEEN




19 juillet 2011

UNE EXPOSITION LONDONIENNE

Une fois n’est pas coutume, c’est à une exposition outre-manche que nous nous intéressons aujourd’hui. La Courtauld Gallery met à l’honneur une danseuse star du Moulin Rouge à la fin du XIXème siècle, Jane Avril, véritable muse pour Henri de Toulouse-Lautrec qui la représenta mainte et mainte fois à travers ses peintures et dessins. Cette idylle créative entre la danseuse et le peintre est consacrée par l’exposition à travers une cinquantaine de peintures, posters et autres lithographies. Parmi elles, la fameuse toile Au Moulin Rouge, prêtée par l’Art Institute Chicago. Cette expo est à voir jusqu’au 18 septembre 2011.

Infos pratiques :

The Courtauld Gallery

Somerset House, Strand.

Tél. : 00 44 20 78 48 25 26

10h-18h / 10h-12 h le dimanche

4,50 £ (tarif réduit) / 6 £ (tarif plein)


18 juillet 2011

PARA ONE & TACTEEL - "FAIR ENOUGH" EP


Para One et Tacteel sortent leur premier EP en commun, "Fair Enough" sur le label Fool's Gold. Il contient 5 morceaux dont "Always" que vous avez peut-être pu entendre dans "Tomboy", le dernier film de Céline Sciamma. Pour le moment il s'agit d'un EP digital, espérons qu'il sorte aussi en vinyle 12".

GIORGIO DE CHIRICO À PARIS

Le peintre italien Giorgio de Chirico a vécu à Paris de 1911 à 1915, c’est pourquoi sa femme Isabella a souhaité qu’une fondation au nom de Giorgio lui soit dédié et a légué 61 œuvres de l’artiste, avec en clause que la ville de Paris en hérite si la fondation ne verrait pas le jour en dix ans.

Après une longue bataille juridique, la ville de Paris vient de récupéré cet héritage et le musée d’Art Contemporain se voit doté des 61 œuvres. Les 30 peintures, 20 dessins et 11 sculptures rentreront au musée dès septembre. Une exposition de six mois est d’ailleurs envisagée dans une salle dédiée à l’artiste.

DEBUTS DES TRAVAUX DU MUSEE SOULAGES DE RODEZ

Nous vous parlions de ce projet du musée Soulages, qui une fois achevé s’avérera le plus grand musée abritant les œuvres du peintre, ICI.

Les travaux ont débuté fin juin, et le site devrait ouvrir ses portes en avril 2013.

17 juillet 2011

JR : INSIDE OUT


Actuellement au Centre Pompidou, en lien avec l'exposition Paris-Delhi-Bombay, l'artiste JR a investi le niveau - 1 du forum en y installant une gigantesque cabine photographique pour vous faire tirer le portrait en 5 min. Le principe est simple, tel un photomaton vous avez 10sec pour prendre la pose et votre portrait apparaît sur une feuille AO affublé en plus d'un bendi, le point rouge que porte les indiens au milieu du front. Le deal étant, une fois votre portrait en main, d'aller le coller dans une rue qui vous est symbolique. Une fois votre minois bien collé, prenez le en photo et envoyez la à JR, vous aurez ainsi peut être la chance de faire partie de sa prochaine installation !

Courez-y, c'est gratuit, c'est fun et c'est jusqu'au 20 septembre !